Réseaux – SPANC

reseaux spanc

Service Réseaux – SPANC

Quai de la Mairie – 85350 L’Ile d’Yeu
02.51.59.57.56
delphine.villarbu.mairie@ile-yeu.fr

Horaires d’ouverture :
Lundi, mardi, mercredi et vendredi : 9h à 12h30
Jeudi : 9h à 12h30 et de 13h15 à 17h30

 

ASSAINISSEMENT COLLECTIF
La station d’épuration

La station d’épuration de l’Ile d’Yeu, construite en 2000 sur le site de l’ancienne station, a une capacité de 19500 équivalents habitants. Elle est située en bordure de l’anse des roses et rejette les effluents traités dans l’anse marine des roses, via un émissaire situé sous la limite des basses eaux.

La filière de traitement des eaux usées est une filière de traitement biologique (boues activées) associée à une technique de filtration membranaire qui permet donc de traiter la pollution carbonée, la pollution bactériologique et en partie la pollution azotée (uniquement procédé de nitrification). Un traitement chimique au chlorure ferrique a été installé en 2018 et permet aujourd’hui de traiter le phosphore.

 

Le réseau d’assainissement

Le réseau d’assainissement collectif de l’Ile d’Yeu est un réseau entièrement séparatif c’est-à-dire qu’il ne doit collecter que les eaux usées. Les eaux pluviales d’une habitation doivent donc être infiltrées dans la parcelle ou dirigées vers un fossé ou un réseau busé d’eaux pluviales si existant.
Cependant, aujourd’hui de nombreuses « eaux parasites » se déversent dans le réseau d’assainissement. 2 causes principales :

  • Une partie du réseau existant est vieillissant et rencontre des problèmes d’étanchéité ; de nombreuses infiltrations d’eaux pluviales ont donc pu être constatées. Des travaux de réhabilitation des sections de réseau concernées seront donc réalisés dans les prochaines années.
  • Un certain nombre d’habitation n’est toujours pas correctement raccordé au réseau d’assainissement (eaux usées dans le réseau pluvial mais aussi eaux pluviales dans le réseau d’eau usées). La campagne de contrôle de la conformité des raccordements au réseau qui a été réalisée par la SAUR de 2012 à 2014 est donc relancée pour l’année 2016 et les années à venir. Ce contrôle est obligatoire et pris en charge par la Collectivité. En cas de non-conformité, des travaux devront être réalisés par le propriétaire sous un délai d’un an.

Les « eaux parasites » collectées par le réseau d’assainissement provoquent en cas d’épisodes pluvieux importants ou de phénomène de drainage de nappe, un déversement d’eaux usées au milieu naturel, la station d’épuration n’étant pas en capacité d’accepter une charge hydraulique trop importante.

Programme de travaux 2016-2018

Afin d’éviter au maximum ces phénomènes de rejet d’eaux usées en mer et donc une pollution importante du milieu marin, 2 bassins tampons de respectivement 300 m3 et 70 m3 ont été construits près des postes de relevage principaux du Cours du Moulin et de Quai Carnot.

Ces 2 ouvrages, enterrés, permettent de stocker les effluents avant renvoi vers la station d’épuration pour traitement, et donc limiter les rejets en mer.

Ces travaux, réalisés par les entreprises ROTURIER, SAUR et COLAS se sont terminés fin 2018.

Le cout de réalisation de cette opération est de 1 466 507.00 € HT. Des subventions de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, du Contrat Plan Etat Région et du Contrat Vendée Territoire permettent de diminuer cette dépense de 70 %.

bassin


Raccordement de nouvelles habitations au réseau d’assainissement

De nombreuses extensions du réseau d’assainissement d’eaux usées ont été réalisées ces dernières années.

Les habitations concernées par ces secteurs doivent donc sous un délai de 2 ans, octroyé par le Code de la Santé Publique, se raccorder au tout à l’égout.
Des boites de raccordement à clapet ont été installées sur ces nouveaux réseaux. Ce clapet bloque l’écoulement de vos eaux usées.

Ce clapet ne peut être retiré que par un agent de la SAUR. Vous devez donc obligatoirement faire appel à la SAUR (02 53 59 40 00) pour la réalisation du contrôle de conformité de votre installation. Ce contrôle doit impérativement avoir lieu tranchées ouvertes.

La Participation à l’Assainissement Collectif (PAC)

Une taxe forfaitaire est appliquée à tout nouveau logement qui se raccorde au réseau d’assainissement collectif. Le montant de cette taxe est voté annuellement.

Cette taxe n’est exigible qu’après raccordement de l’habitation au réseau ou à la fin du délai de 2 ans dans le cas d’une extension communale du réseau (cas ci-dessus). Le montant qui doit vous être appliqué et celui de l’année de raccordement de l’habitation. Il est donc important, lors des travaux de raccordement, que le propriétaire ou l’entreprise de travaux fasse appel à la SAUR (02 53 59 40 00) pour la réalisation du contrôle de conformité du branchement avant fermeture de la tranchée.